En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permettant notamment de mesurer l’audience du site internet et de vous offrir un meilleur service. En savoir plus

Témoignage Xavier VIGIER, ingénieur Production Maintenance

"Concernant mon parcours, je suis titulaire d'un baccalauréat scientifique option sciences de l'ingénieur. Après une année passée dans le département Mesures Physiques de Talence, je décide de me réorienter.
 Ainsi, en 2015, j'intègre un BTS Contrôle Industriel et Régulation Automatique (CIRA) par la voie de l'apprentissage. Durant deux ans, mon temps se partage entre le CFAI Aquitaine site de Reignac et le Centre Nucléaire de Production d'Electricité (CNPE) du Blayais, en service continu.
J'apprends le métier de technicien supérieur tout en menant un projet professionnel.
Ce dernier consiste à concevoir, monter et régler une maquette reproduisant le comportement d'un circuit, pour permettre l'entraînement à certains gestes sensibles.
 
En 2017, j'obtiens le diplôme (classé major inter-académique) et décide d'intégrer la formation d'ingénieur en mécanique, également dispensée par alternance, aux Arts et Métiers de Talence / Centre de Formation d'Apprentis de l'Industrie (CFAI Aquitaine) de Bruges.
 Actuellement, je mène deux projets au CNPE du Blayais, dans un service de maintenance en mécanique.
L'un consiste à élaborer un bilan matériel sur un système élémentaire de l'installation, en vue de proposer des actions par l'analyse de son historique de maintenance.
L'autre vise à résoudre une problématique de fuite vapeur qui survient lors du redémarrage de l'installation. L'équipement concerné augmente le rendement thermodynamique du procédé et protège d'autres équipements de l'érosion.
 La formation d'ingénieur m'a également permis d'effectuer un stage de 9 semaines en Norvège, au sein de TEKNOVA. Cet institut de recherche situé à Kristiansand et Grimstad fait partie du groupe NORCE : l’un des instituts de recherche les plus importants du pays.
Le sujet d'étude portait sur des grues placées sur des grands navires en interaction avec les plateformes pétrolières (projet LOGLTP).
Dans un premier temps, mon projet était de proposer une méthode scientifique pour traiter les données stockées et embarquées d'une grue placée sur un navire, pour les rendre disponibles hors ligne.
Dans un second temps, j'ai eu la possibilité d’utiliser des programmes permettant de calculer, en temps réel, la fatigue mécanique subie par les équipements.
Le gain de ce projet est de diminuer les coûts du maintien en état des équipements en estimant, au plus juste, les intervalles de maintenance préventive. "
Cette expérience à l'étranger m'aura fait évoluer sur un large spectre aussi bien technique que culturel, le tout en anglais."

 

 

 

Témoignage de l’entreprise NORCE :


I was very happy to have Xavier working on our project.
The offshore cranes he worked on data from, are placed on big ships. Also, our customer already has a good method for storing data, and they have stored impressive amounts of it. The challenge is to make it useful. For fatigue calculations, Xavier ran existing code, which is still under development. The actual implementation for real-time use will be made by the customer.
The first part of his work was to get data out of the storage in a systematic way, to make it more readily available for further (off-line) analysis. He then compared the usefulness of different data aggregates for different kinds of analysis, e.g. the influence of weather conditions, counting of loads, or the resulting fatigue. Having first done the comparison manually, he proceeded to automate it using the programming language python. This is useful input into the project, and will be part of a planned conference presentation in April next year.
Xavier worked quickly, and he was very systematic, a trait which was very important for this job. He also took a lot of positive initiative, both when he progressed quickly (there is so much waiting for the computer to just transfer the data now, what can I do in the meantime?) and when he needed input on some problem. During the project, he held well-prepared presentations for the customer, who were impressed with what he achieved in this short time.

Témoignage de Pauline DARGERE (Référente Mobilité Internationale au CFAI Aquitaine) :


Cela fait maintenant 3 ans que nous travaillons en partenariat avec la société TEKNOVA, dont les 2 sites (Grimstad et Kristiansand) sont situés en Norvège. A l’origine, Teknova (la société qui a accueilli Xavier Vigier cet été), était un institut de recherche constitué de 20 chercheurs, dont le but était de contribuer au développement de clients essentiellement locaux, par la recherche technologique.
Depuis le 1er Octobre (peu de temps après le départ de Xavier), Teknova a fusionné avec d’autres instituts de recherches plus importants, et se nomme aujourd’hui « NORCE Norwegian Research Centre ». NORCE compte aujourd’hui 700 employés, répartis sur différents sites installés le long de la côte Norvégienne. Il existe 6 départements différents, travaillant dans différents secteurs, tels que l’environnement, le climat, les sciences sociales, l’énergie, la technologie.
Teknova fait aujourd’hui partie des premiers partenariats mis en place avec le CFAI. Ainsi, depuis que la mobilité à l’international a été rendu obligatoire dans le cursus de nos apprentis ingénieurs, cette société a offert la possibilité à 12 apprentis de pouvoir effectuer leur stage chez eux. Le retour de ces expériences à l’international s’est révélé être très positif, et ce aussi bien du côté de la société d’accueil, que chez les apprentis eux-mêmes. Les sociétés françaises qui emploient nos apprentis ont elles aussi relevé une certaine prise de maturité chez leurs jeunes à leur retour de stage. En effet, pour beaucoup, cette expérience à l’étranger est l’occasion de mettre à l’épreuve leur capacité d’adaptation face à un nouvel environnement professionnel et une nouvelle culture.